Les Français accélèrent en matière d’adoption des technologies numériques pour leurs services bancaires

19 novembre 2020 | Paris

Selon une nouvelle étude de Mastercard, la Covid-19 a incité les Français, et plus généralement les Européens, à adopter davantage les technologies numériques en matière de services bancaires.

La digitalisation rapide de nos vies dans le cadre du confinement a boosté l’intérêt pour les solutions et les applications bancaires numériques en Europe, selon l’étude Mastercard de 2020 sur l’évolution du secteur bancaire (European Evolution of Banking) qui souligne des signes d’un intérêt nouveau des consommateurs.

La tendance à la digitalisation constatée ces dernières années a connu un nouvel élan avec l’épidémie de Covid-19, alors que les populations de tout le continent devaient s’adapter aux restrictions physiques. Cela a entraîné une brusque hausse de l’activité en ligne et l’adoption massive des services bancaires numériques pour accéder à des fonds et gérer les finances personnelles à distance mais de manière sûre, rapide et pratique. 

Examinant les tendances en matière de banque numérique dans 12 marchés européens, l’étude Mastercard sur l’évolution du secteur bancaire révèle un appétit accru pour les solutions en ligne : 62 % des personnes interrogées manifestent leur intérêt pour passer de la banque physique aux plateformes numériques en 2020, soit une hausse de 13 points par rapport à l’édition 2017 (source : Mastercard Digital Banking Survey 2017). 

Ces conclusions correspondent à celles du récent rapport State of Pay, une étude mondiale sur les paiements commanditée par Mastercard, selon laquelle plus de la moitié (53 %) de la population mondiale utilise davantage les applications bancaires qu’avant la pandémie. Ces recherches – effectuées dans 14 pays différents – ont également montré que la population délaissait les espèces, 64 % d’entre eux déclarant qu’ils utilisaient moins l’argent physique depuis le Covid-19.  

Mark Barnett, président de Mastercard Europe, a déclaré : « Alors que nous nous adaptons à une réalité nouvelle et modifiée, une vérité s’impose : nous vivons tous nos premières vies digitales. En conséquence, nous savons que les Européens veulent des solutions simples et sûres pour tous leurs besoins en matière de banque et de paiement. Mastercard est le partenaire de choix des entreprises établies et émergentes qui cherchent à numériser et à améliorer l’expérience de leurs clients. Notre priorité est de stimuler l’innovation afin d’améliorer les expériences quotidiennes en matière de banque et de paiement. En collaboration avec nos partenaires, nous nous focalisons sur l’offre d’interactions numériques pratiques, sûres et intelligentes qui facilitent les activités de tous les jours. »

France, une montée en puissance des transactions bancaires digitales…

Cet intérêt s’est également traduit par une adoption plus poussée de ces services par les Français : 29% déclarent qu’ils effectuent des transactions financières en ligne/via une application plus fréquemment qu’avant la pandémie, d’abord essentiellement pour les avantages que cela présente en termes de gain de temps et de simplicité. Par ailleurs, 61% des utilisateurs actuels de services bancaires numériques en France – contre 52% des Européens -, indiquent que la pandémie n’a pas changé le rythme de leurs transactions financières cette année, tandis que 10 % seulement disent que leurs transactions bancaires en ligne ou sur application ont diminué par rapport à 2019. Ces résultats correspondent également à ceux de l’étude mondiale State of Pay, qui révèle que 87 % de ceux qui n’utilisaient pas d’applications bancaires avant le Covid-19 s’accordent pour dire qu’ils continueront à les utiliser après la pandémie.

Alexandra Zana, Vice-President Business Development Mastercard France déclare : “Le contexte nous oblige à repenser nos façons de consommer. Il est primordial d’offrir aux titulaires de carte, des solutions toujours plus simples et plus sûres. Chez Mastercard, notre mission est de connecter tous les acteurs du paiement. En ce sens, nous accompagnons la mise sur le marché de nos fintechs partenaires via notre programme Fintech Express, jusqu’à leur internationalisation avec notre programme Start Path. Nous leur permettons aussi de constituer un réseau de partenaires privilégiés, à l’image du Swave dont nous sommes l’un des partenaires fondateurs. Nous travaillons main dans la main avec nos banques et prestataires de paiement partenaires, pour le développement de solutions d’acceptation carte basée sur smartphone, exclusivement sans contact et à moindre coût. Comme en témoigne le Tap-On-Phone à destination des commerçants non équipés de terminal de paiement

…mais un intérêt des Français parmi les plus bas d’Europe en matière de solutions numériques pour leurs finances 

Concernant l’ouverture d’esprit par rapport à la banque numérique et aux solutions applicatives dans les différentes régions d’Europe, les marchés d’Europe de l’Est expriment davantage un intérêt positif pour les plateformes bancaires numériques, que les marchés d’Europe de l’Ouest : 57 % contre 44 %, soit 13 points de plus. Les Bulgares interrogés (62 %) ont exprimé l’intérêt le plus marqué, suivis par les Espagnols (61 %), ces derniers allant à l’encontre de l’intérêt moyen exprimé par leurs voisins d’Europe de l’Ouest, plus limité. En France, ce sont seulement 40% des répondants qui se disent intéressés par des solutions numériques pour leurs finances. Enfin, les personnes interrogées en Allemagne et aux Pays-Bas sont les plus susceptibles de rejeter la nouvelle technologie bancaire et de se contenter de leurs banques et solutions de paiement traditionnelles.

Concernant le niveau d’utilisation, en moyenne, la moitié des Européens de l’Est (50 %) disent effectuer désormais davantage de transactions financières en ligne ou via une application et plus fréquemment, pour seulement 39 % des personnes interrogées en Europe de l’Ouest.

Des Français plus demandeurs de praticité que de sécurité 

L’étude de l’évolution du secteur bancaire de 2020 indique également que les priorités sont en train de changer, en raison des avantages que les Français comme les Européens souhaitent trouver dans une banque en ligne et dans les solutions de paiement mobiles :  

  • la simplicité d’utilisation, 49% pour les Français et 57% pour les Européens
  • le gain de temps que cela engendre, 49% et 63%
  • la sécurité des banques en ligne, 33% et 31%
  • la rentabilité, 14% et 29%
  • Cela correspond à mon mode de vie, 26% et 33%
  • la disponibilité, 22% et 36%
  • Cela réduit la propagation de la COVID-19, 30% et 39% 

Dans ce virage numérique, de nombreux utilisateurs continuent de se fier aux banques et aux institutions financières

Alors que l’adoption de la banque numérique continue à augmenter en glissement annuel, la grande majorité des Européens (85%) comme des Français (84%) continue de penser que les banques physiques existeront encore dans leur pays dans 10 ans. C’est en partie dû au fait que de nombreuses banques classiques offrent de plus en plus de solutions digitales, avec à la clé une fidélisation forte de la clientèle : en France, moins d’un cinquième des personnes interrogées (18 %) échangeraient leur banque actuelle pour une banque 100 % numérique au cours des 12 prochains mois. Ajoutons à cela que 57 % des Français considèrent encore les banques comme les meilleurs conseillers financiers, bien avant la famille et les amis, les médias, les sociétés de conseil financier notamment.

Mastercard, le partenaire bancaire numérique de choix 

En 2020, Mastercard reste le partenaire de choix pour les institutions financières proposant des solutions numériques. Mastercard collabore avec plus de 60 banques numériques dans toute l’Europe et avec 80 % du secteur tout entier de la fintech et de la paytech, un chiffre qui a doublé depuis 2018.

Membre du programme Fintech Express de Mastercard, Treezor est un exemple de partenariat réussi en vue d’offrir des produits de paiement plus numérisés. « Pour Treezor, la technologie, l’expertise et le rayonnement de Mastercard, ainsi que son désir d’étroite coopération, en font un partenaire évident. Ils nous ont toujours apporté un soutien irréprochable. Avec Mastercard, nous pouvons offrir à nos clients les meilleurs produits et les plus sûrs » a indiqué Eric Lassus, DG et cofondateur de Treezor.

Un autre partenaire important est Paynetics, fondé en 2008 avec pour mission de dématérialiser le portefeuille physique vers le téléphone mobile en numérisant les cartes de fidélité, les cartes de paiement et les espèces. « La façon dont nous payons et sommes payés a connu une transformation considérable en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19 et de la crise économique latente, dont les effets continueront à se faire sentir pendant des années, » a déclaré Ivo Gueorguiev, cofondateur et président exécutif de Paynetics. « Mastercard nous aide à introduire de l’innovation sur le marché plus rapidement grâce à son accès inégalé et à ses informations sur l’industrie, son soutien marketing et sa connaissance des problèmes techniques infrastructurels, » a ajouté M. Gueorguiev

Orange Bank constitue un autre exemple de partenaire bancaire numérique. Selon Narciso Perales, DG d’Orange Bank Espagne « Faciliter l’accès aux services bancaires mobiles innovants est notre raison d’être. Notre partenariat avec Mastercard nous a permis d’offrir à nos clients une carte 100 % mobile. Le fait d’être la première entreprise en Europe à faire partie du programme Digital First de Mastercard nous a propulsés à la pointe de l’innovation dans notre industrie. »

Cliquez sur les liens suivants pour consulter les études de cas de nos partenaires bancaires numériques BnextBunqCurveMoneseOrange BankPayneticsRebellionStocardTreezor and Vanta

 

Note aux journalistes 

À propos de l’étude de Mastercard sur l’évolution du secteur bancaire en Europe 

La recherche a été menée par Ketchum Research and Analytics, pour le compte de Mastercard. Au total, 9 605 personnes âgées de 18 ans et plus ont été interrogées sur 12 marchés clés. Le travail sur le terrain s’est déroulé du 18 au 27 septembre 2020 et a été mené par Vitreous World.

Contacts media

Donatienne Douriez, Mastercard
Agence Oxygen
06 26 61 68 67 ou 06 29 99 66 48 | mastercard@oxygen-rp.com

À propos de Mastercard : www.mastercard.com

Mastercard est une société technologique mondiale dans l’industrie des paiements. Notre mission consiste à connecter et alimenter une économie numérique inclusive, qui bénéficie à chacun et partout, en permettant des transactions sûres, simples, intelligentes et accessibles. Nous nous appuyons sur des données et des réseaux sécurisés, nos partenariats et notre passion, nos innovations et nos solutions pour donner aux particuliers, aux institutions financières, aux gouvernements et aux entreprises les moyens de réaliser tout leur potentiel. Notre quotient de décence (QD) façonne notre culture et chacune de nos activités, au sein de notre entreprise comme en externe. Présents dans plus de 210 pays et territoires, nous bâtissons un monde durable pour ouvrir à chacun un horizon riche en possibilités priceless inestimables.

Vous pouvez nous suivre sur Twitter : @MastercardFR, @MastercardNews et accéder à notre actualité sur notre Engagement Bureau.