MasterCard Canada Section de la presse

Communiqués

MasterCard Canada compte bien exposer les faits concernant l’industrie du paiement

TORONTO, le 24 mars 2009 – MasterCard Canada a saisi l’occasion qui lui était offerte de participer aux discussions du Comité sénatorial permanent des banques et du commerce pour discuter de l’industrie du paiement et corriger ainsi les nombreux faits erronés que font circuler les groupes d’intérêts du secteur du commerce de détail.

« Les nombreux avantages que retirent les commerçants qui acceptent les cartes de crédit continuent à être minimisés », déclare Kevin Stanton, président de MasterCard Canada. « Je suis ravi d’avoir la possibilité de faire état du rôle important que jouent les cartes de crédit pour soutenir le bon fonctionnement du système financier du Canada. »

Le système de paiement par cartes de crédit du Canada fonctionne bien. Il offre aux consommateurs du pays une source précieuse de crédit et, aux commerçants, un mécanisme sûr, fiable et garanti de traitement des paiements. La concurrence est vive, et le produit est constamment amélioré et utilisé dans le monde entier. Le Canada a favorisé la création d’une industrie financière saine, adaptée au marché et aux besoins des consommateurs, qui améliore constamment ses offres et ses services tout en gérant l’exposition au risque.

D’ici sa présentation au Sénat, MasterCard tient à rappeler les points clés suivants au sujet de l’interchange et du débit :

Interchange
(pour plus d’information : www.veriteinterchange.com)

  • Le système de paiement canadien fonctionne très bien. Il offre aux consommateurs et aux commerçants commodité et sécurité. Il fonctionne toujours aussi efficacement et soutient le commerce, malgré la crise mondiale du crédit. Chaque année, les systèmes de cartes de crédit traitent sans commettre d’erreur plus de 240 milliards de dollars de transactions commerciales au Canada.
  • Lorsque l’Australie a réglementé les frais d’interchange, les consommateurs ont été privés de certains avantages que leur offraient les cartes de crédit, et rien ne prouve que les détaillants ont profité des économies pour réduire les prix – il ne faudrait pas que ce scénario se répète au Canada. Comme il a été expliqué dans la publication Australian Financial Review :
    « […] Certains frais substantiels ont été supprimés du système, mais les consommateurs doivent maintenant payer toutes sortes de frais imposés par les commerçants, qu’il s’agisse d’une surfacturation au point de vente ou des inévitables frais imposés par les compagnies aériennes pour un paiement en ligne, même si aucune autre forme de paiement n’est offerte. »
  • Un commerçant qui accepte une transaction par carte de crédit profite d’une garantie de paiement, et ce, même si les consommateurs sont de plus en plus nombreux à ne pas payer leur compte à temps.
  • Les commerçants profitent de toutes sortes d’avantages : augmentation des ventes, plus grande efficience du paiement, réduction de la manipulation d’argent liquide, satisfaction de la clientèle et commodités pour les clients, facilité du commerce électronique, traitement des ventes à l’étranger, calcul et conversion automatiques des devises, et ainsi de suite.
  • Les frais d’interchange concernent uniquement les acquéreurs (qui assurent le traitement des transactions par carte pour les commerçants) et les sociétés émettrices de cartes de crédit. Celles-ci perçoivent des frais d’interchange pour couvrir les coûts et le risque important qu’assume le système des cartes de crédit, notamment les périodes pendant lesquelles aucun intérêt n’est imposé, la gestion des comptes, les pertes liées au crédit, la protection contre les fraudes et le traitement.
  • MasterCard ne retire aucun revenu des frais d’interchange.
  • Les consommateurs ne paient pas les frais d’interchange ni les frais défrayés par les commerçants.
  • Les commerçants qui décident d’accepter les cartes de crédit retirent en contrepartie des frais payés de nombreux avantages. Ces frais reflètent la valeur de ces avantages.
  • Les commerçants paient des droits déterminés par leur acquéreur, non pas par MasterCard. Les frais d’interchange ne représentent qu’une partie des frais que doivent payer les commerçants.
  • MasterCard a rajusté en 2008 les taux d’interchange pour la première fois depuis sept ans. Certains taux ont même été réduits.
  • Les commerçants peuvent savoir quel taux d’interchange MasterCard leur impose en allant sur le site www.mastercard.ca. Cette information est affichée depuis plus de deux ans.

Débit

  • MasterCard Worldwide propose une solution de paiement par carte de débit assortie d’un NIP, la carte MaestroMD, utilisée par plus de 652 millions de titulaires dans plus de 100 pays.
  • MasterCard Canada se prépare à étendre son système mondial de traitement des transactions par débit et pourrait offrir aux consommateurs et aux commerçants canadiens des avantages extrêmement intéressants.
  • Les consommateurs canadiens pourront utiliser leur carte de débit Maestromd partout dans le monde.
  • Grâce à Maestro, les commerçants du Canada pourront accepter les cartes de débit des clients de l’étranger.
  • MasterCard mettra les progrès de la technologie à contribution notamment en améliorant la sécurité et la protection contre les fraudes et en proposant des modes de paiement innovateurs comme la carte de paiement sans contact PayPassMD, le paiement en ligne et le paiement par téléphone cellulaire.
  • MasterCard gère un réseau mondial de débit dont les activités sont centralisées et qui fonctionne jour et nuit et ce, toute la semaine. Ce réseau dispose d’une capacité largement supérieure à celle du réseau de débit actuellement en place au Canada. De fait, en plus de sept ans, le réseau de MasterCard n’est jamais tombé en panne.
  • MasterCard stimulera la compétition dans le marché canadien des cartes de débit, où elle était inexistante.

À propos de MasterCard Worldwide
MasterCard Worldwide fait progresser le commerce mondial en tissant des liens économiques vitaux entre les établissements financiers, les entreprises, les titulaires et les commerçants du monde entier. À titre de société offrant le franchisage, le traitement des données et des conseils financiers, MasterCard a su créer et mettre en marché des solutions de paiement, traiter plus de 21 milliards de paiements chaque année et fournir les meilleurs services d'analyse et de consultation de l'industrie aux institutions financières clientes et aux commerçants. Grâce à son ensemble de marques, dont MasterCardMD, MaestroMD et CirrusMD, MasterCard est au service des consommateurs et des entreprises dans plus de 210 pays et territoires. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.mastercard.com.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Julie Wilson
MasterCard Canada
416 365-5594
Julie_Wilson@mastercard.com