MasterCard Canada Section de la presse

Communiqués

Les Québécois aiment les vagues de chaleur et elles se font rares cet été

Selon l’Indice MasterCard 2008, les Québécois seraient cependant prêts à dépenser pour rester au frais

Montréal, le 4 août 2008 Peut-être est-ce dû à l’hiver infernal que dame nature nous a infligé cette année, mais il semble que les Québécois préfèrent les vagues de chaleur aux tempêtes de neige. En effet, 55 % des répondants d’un récent sondage Léger Marketing commandé par MasterCard Canada sembleraient préférer suer à grosses gouttes, alors que 37 % opteraient pour pelleter la dernière bordée de neige s’ils en avaient le choix.

C’est ce que révèle l’Indice MasterCard 2008, une enquête qui sonde les Québécois et les Canadiens sur ce « qui n’a pas de prix » à leurs yeux. L’Indice de cette année s’est penché sur ce qui n’a pas de prix pour les Québécois en temps de canicule.

Qui est équipé pour faire face à la chaleur humide de l’été ?
Les Québécois sont parés à toute éventualité en matière de température et sont plutôt bien adaptés aux conditions climatiques extrêmes qui accompagnent nos saisons. Durant une vague de chaleur, contrats de déneigement et souffleuses disparaissent de l’esprit des Québécois, pour être remplacés  par une belle piscine rafraîchissante. Près du quart des Québécois (23 %) possèdent déjà une piscine et la moitié (53 %) ont l’air climatisé à la maison. La chaleur influencerait les décisions des consommateurs : 13 % des répondants ne possédant pas de piscine ont révélé qu’ils penseraient sérieusement à s’en procurer une en cas de canicule et  23 % installeraient probablement un climatiseur.

« Même si la météo nous a été défavorable en juillet, l’été au Québec est riche en moments qui n’ont pas de prix, explique Patrick de Bellefeuille, animateur de la chaîne Météomédia. Les canicules sont à la fois aimées et redoutées. Les Québécois mettent en place tout un arsenal de stratégies pour y faire face. Il faut dire que notre belle province regorge de sites naturels et de bonnes adresses rafraîchissants. Il est encore temps d’en profiter. »

Si le trois quart des Québécois ne possèdent pas de piscine, plusieurs avouent profiter de celle d’un membre de la famille (27 %), de la piscine municipale (17 %), de celle d’un ami (15 %) ou de celle du voisin (3 %) en cas de canicule. Ceci peut expliquer le fait que 70 % des répondants ne possédant pas de piscine ne planifient pas s’en procurer une si jamais une vague de chaleur survenait.

Ce qui n’a pas de prix pour se rafraîchir cet été
Ceux qui ne raffolent pas de la baignade se tournent vers d’autres méthodes pour se rafraîchir. Peut-être chercheront-ils à faire des heures supplémentaires au bureau puisque plus de la moitié des Québécois (56 %) profitent de l’air climatisé à leur travail. D’autres se réfugieront au cinéma ou dans les centres d’achat afin de profiter de la fraîcheur des lieux. En temps de canicule, ces sorties sont les plus prisées par 27 % des répondants, tout de suite après les escapades vers un lac ou une rivière (32 %).

Sans grande surprise, c’est la bière à la main que 17 % des hommes se rafraîchiront durant une vague de chaleur. Cependant l’eau remporte la palme d’or des rafraîchissements : 60 % des répondants la préfèrent en temps de canicule, bien avant la crème glacée (10 %), les fruits (8 %) et les sucettes glacées (8 %).

Pour rester au frais la nuit, grand nombre de Québécois (44 %) laisseront simplement l’air climatisé faire son travail. Dépourvus de ce luxe, 44 % mettront le ventilateur à pleine puissance, 40 % dormiront les fenêtres ouvertes en espérant un courant d’air, 23 % iront se saucer dans la douche ou la piscine avant le dodo et 18 % se terreront dans la fraîcheur de leur sous-sol.

Pour découvrir les incontournables « fraîcheur » au Québec
En avril 2007, MasterCard Canada dévoilait un nouveau concept exclusif au Québec – une plateforme d’échange interactive au contenu uniquement généré par les internautes. Cet outil interactif permet aux gens de partager leurs expériences « qui n’ont pas de prix », vécues au Québec, et ainsi faire connaître d’autres trésors de la Belle Province.

Le site www.canapasdeprix.ca permet de visionner, d’écouter et de lire les expériences uniques de personnes qui partagent leurs moments inoubliables, regroupés sous différents thèmes, allant du divertissement à la gastronomie, en passant par le plein air et le patrimoine, et ce, à la grandeur du Québec. C’est en fait l’outil parfait pour trouver un lac de rêve ou une crèmerie artisanale pour se rafraîchir durant les dernières belles journées de l’été.

Au sujet du sondage
Il s’agit d’un sondage électronique réalisé auprès de 500 Québécois âgés de 18 ans et plus, entre le 10 et le 15 juin 2008, par le Groupe de recherche Léger Marketing pour le compte de MasterCard Canada. Vu la taille de l’échantillon, les résultats sont considérés comme précis à plus ou moins 4,38 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Quelques mots sur MasterCard Worldwide
MasterCard Worldwide fait progresser le commerce mondial en tissant des liens économiques vitaux entre les établissements financiers, les entreprises, les titulaires et les commerçants du monde entier. À titre de société offrant le franchisage, le traitement des données et des conseils financiers, MasterCard a su créer et mettre en marché des solutions de paiements, traiter plus de 18 milliards de paiements chaque année et fournir les meilleurs services d’analyse et de consultation de l’industrie aux institutions financières clientes et aux commerçants. Grâce à son ensemble de marques, dont MasterCardMD , MaestroMD et CirrusMD , MasterCard est au service des consommateurs et des entreprises dans plus de 210 pays et territoires. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.mastercard.ca.

Pour plus d’information ou pour coordonner une entrevue avec Patrick de Bellefeuille veuillez communiquer avec :

Miriam Lauzon
Capital-Image
514 739-1188, poste 235
mlauzon@capital-image.com

Sébastien Boudreau
Capital-Image
514 739-1188, poste 228
sboudreau@capital-image.com