MasterCard Canada Section de la presse

Communiqués

retourner à communiqués

Les Québécois parmi les plus prudents des consommateurs Canadiens en 2006

Le sondage « Perspectives d’achats 2006 » de MasterCard révèle la prudence des consommateurs Canadiens – particulièrement celle des Québécois- qui prévoient réduire leurs dépenses en général mais investiront davantage pour leur maison et les voyages

Montréal, le 27 février 2006 — La plupart des consommateurs québécois, comme ceux d’ailleurs au Canada, prévoient être prudents et rationnels au moment de faire des achats importants en 2006. Pourtant, selon le sondage « Perspectives d’achats 2006» de MasterCard, ils ont encore l'intention de dépenser leur argent de façon sélective selon les priorités du jour : voyages, technologie et une maison au goût du jour. MasterCard Canada a commandé un sondage afin de connaître les intentions de dépenses des adultes au pays en 2006.

«  Les consommateurs freinent leurs dépenses afin de réduire leur consommation globale, mais ont quand même l'intention de faire quelques dépenses importantes, particulièrement en ce qui a trait à leur maison et aux voyages personnels », explique Diane Miquelon, vice-présidente chez MasterCard Canada. « Il s'agit d'une attitude de consommation sélective qui prend de l'ampleur — les consommateurs sont prêts à faire des dépenses qui amélioreront leur style de vie tout en gérant avec prudence leurs dépenses en général. D’ailleurs, le sondage révèle que les Québécois sont encore plus prudents que le reste des consommateurs canadiens, même en ce qui concerne leurs dépenses prioritaires.»

Quelques points saillants du sondage « Perspectives d’achats 2006 » de MasterCard:

  • quatre québécois sur dix (41 %), ont mentionné que le mot « prudence » décrivait le mieux leurs intentions d'achat pour 2006, et qu'ils prévoient prendre des décisions à cet égard chaque mois.
  • MasterCard prévoit que les dépenses des consommateurs pour des voyages et du divertissement augmenteront en 2006. Plus de la moitié des répondants québécois (51 %) prévoient faire un voyage personnel en 2006, et près de la moitié d'entre eux (47 %) prévoient dépenser davantage au chapitre des voyages qu'en 2005; ces chiffres étant inférieures aux moyennes nationales qui se chiffrent à 66 % et 52 % respectivement, on remarque que les Québécois sont davantage prudents même en matière de dépenses prioritaires .
  • les répondants Québécois (21 %), à égalité avec ceux de l’Atlantique, sont les Canadiens qui comptent voyager le plus à l’intérieur de leur propre province.
  • la décoration intérieure et l'ameublement, les gros électroménagers et le matériel de détente et de loisir sont parmi les achats prévus les plus populaires pour l'année.
  • la plupart des achats importants, comme l'achat d'électroménagers ou d'appareils électroniques pour la maison sont prévus pour la fin du printemps et l'été.
  • trois propriétaires sur quatre (76 %) prévoient redécorer, rénover ou réparer la maison alors qu’au Québec, 31 % des propriétaires prévoient faire des rénovations majeures.

L'état d'esprit : stable, prudent, tourné vers l'investissement
Le sondage révèle que la plupart des consommateurs ont des habitudes d'achat stables, et qu'ils sont plus susceptibles de dépenser les sorties (34 %), investir dans leur maison (28 %) et faire des voyages (16 %). De plus, MasterCard a demandé aux Canadiens de choisir la description qui correspondait le plus à leur intention de dépenses pour 2006 :

  • Prudence — la réponse la plus souvent choisie, c'est-à-dire par le tiers des répondants (33 %) et par 41% des Québécois : « Je ne sais pas encore de quoi aura l'air mon année, c'est pourquoi je vais être prudent dans mes dépenses et prendre des décisions à cet égard à chaque mois. » Les répondants dont le revenu du ménage était inférieur à 40 000 $ sont les plus susceptibles (48 %) de se décrire comme étant prudents dans les dépenses.
  • Statu quo — 30 % des répondants ont choisi : « Je prévois que mes dépenses cette année seront environ les mêmes que l'année dernière. » Quatre répondants sur dix âgés de 55 ans et plus se situent dans cette catégorie.
  • Amélioration — pour 15 % des répondants, l'énoncé qui correspondait le mieux à leur situation est la suivante : « Je prévois dépenser pour améliorer ma vie et ma maison, par exemple faire des rénovations et redécorer. »
  • Diminution — 12 % des répondants ont choisi : « Je vais dépenser moins cette année (que l'an passé). » C'est dans le Canada atlantique que le pourcentage le plus élevé (24 %) de répondants ont choisi cet énoncé.
  • Fait intéressant, les personnes se situant dans les tranches de revenus moyens à élevés — 40 000 $ à 60 000 $ (20 %) et 80 000 à 100 000 $ (17 %) — sont les plus susceptibles de diminuer leurs dépenses.
  • Excès — à peine 9 % ont dit : « J'ai l'intention de dépenser davantage pour moi-même et pour ma famille et mes amis, et même faire des cadeaux spéciaux. » Les personnes faisant partie de ménages dont les revenus annuels sont de 80 000 $ à 100 000 $ sont les plus susceptibles (14 %) d'avoir l'intention de faire de folles dépenses.


«  Quels que soient leurs revenus, les consommateurs surveillent étroitement leurs dépenses, indique Mme Miquelon. Un revenu plus élevé n'équivaut pas nécessairement à une plus grande confiance ni à des dépenses illimitées. »

Planification d'achats importants
MasterCard a voulu connaître les intentions d'achats importants et s’est rendu compte que les articles liés à la maison, comme les meubles et les appareils électroniques, sont les plus populaires.

«  On vit dans un monde de télécommandes. Les systèmes audiovisuels sont de plus en plus considérés comme des produits de première nécessité et non plus comme des biens de luxe », ajoute Mme Diane Miquelon.

Quelques résultats du sondage :

  • Vingt-quatre pour cent des consommateurs prévoient acheter un meuble important — juin et juillet étaient les mois les plus souvent mentionnés pour cet achat.
  • Dix-huit pour cent prévoient acheter un téléviseur, un lecteur de DVD et/ou un système audiovisuel— le plus souvent en avril, juin ou juillet.
  • Dix-sept pour cent des répondants ont l'intention d'acheter un ordinateur personnel et/ou un système de jeux vidéo — le plus probablement en juin, juillet ou septembre.
  • Quinze pour cent des consommateurs prévoient faire un achat important pour leur jardin — en avril, en mai ou en juin, tout probablement.
  • Quinze pour cent des répondants prévoient acheter un véhicule. Les mois de mai, juin et août sont les plus souvent cités par ceux qui prévoient faire cet achat.

Prévisions selon les catégories d'achat
Selon les prévisions des consommateurs au chapitre des dépenses, MasterCard s'attend à ce que les catégories suivantes restent stables ou enregistrent une augmentation des ventes en 2006 :

  • Vêtements, souliers et accessoires : 85 % des consommateurs s'attendent à dépenser le même montant ou davantage qu'en 2005 (58 % ont dit le même montant, et 27 %, davantage).
  • Produits et services de soins personnels : 88 % prévoient dépenser le même montant ou davantage (74 % ont dit le même montant, 14 % davantage).
  • Loisirs : 81 % prévoient dépenser le même montant ou davantage (56 %, le même montant, 25 %, davantage).
  • Décoration intérieure et ameublement : 60 % des répondants prévoient dépenser le même montant ou davantage (32 %, le même montant, et 28 %, davantage). C'est dans cette catégorie de produits que l'ensemble des consommateurs avait le plus l'intention de dépenser.

Si l'on se fie aux réponses fournies par les consommateurs, les dépenses dans les catégories énumérées ci-dessous pourraient être les mêmes ou plus faibles en 2006 :

  • Appareils électroniques pour la maison : 77 % des répondants prévoient dépenser le même montant ou moins (32 % ont dit le même montant, 45 %, moins).
  • Appareils électroniques personnels : 79 % prévoient dépenser le même montant ou moins (37 %, le même montant et 42 %, moins).
  • Articles de sport : 79 % prévoient dépenser le même montant ou moins (45 %, le même montant, et 34 %, moins).
  • Jouets, articles d'artisanat et de bricolage : 75 % prévoient dépenser le même montant ou moins (47, le même montant, 28 %, moins).

«  De nombreux Canadiens prévoient dépenser moins d'argent pour l'achat d'appareils électroniques domestiques personnels en 2006; toutefois, il se peut que ces résultats s'expliquent par les montants qu'ils ont déjà dépensés cette année dans ces secteurs », ajoute Mme Miquelon. « Certains produits, comme les iPods et les jeux électroniques pour la maison ont été très en demande l'an passé, particulièrement pendant la période des Fêtes. Les consommateurs envisagent peut-être de laisser un peu de côté cette catégorie. Cela dit, une excellente mise en marché d'un produit pourrait changer leur attitude. »

Projets des propriétaires
MasterCard s’est également attardée aux projets d'achat des propriétaires de maison et de condominiums :

  • Près de la moitié d'entre eux (46 %) ont des projets de décoration, comme repeindre.
  • Trente pour cent (30 %) prévoient d'importants travaux de rénovation ou de réparation.
  • Un sur quatre (25 %) prévoit un aménagement paysager.
  • Dix pour cent (10 %) prévoient acheter un nouvel électroménager.

«  Les propriétaires au pays sont optimistes lorsqu'il s'agit d'investir pour leur maison, explique Diane Miquelon. Cela indique qu'ils sont convaincus que la maison est un important investissement à long terme et qu'il vaut la peine de l'améliorer. Pour de nombreux consommateurs, la joie que procure l'amélioration de leur maison n'a pas de prix — plus d'un Canadien sur quatre dit que ses dépenses les plus satisfaisantes sont effectuées pour sa maison. »

Sur la route
Les deux tiers (65 %) des répondants prévoient faire un voyage personnel cette année. La moitié de ces consommateurs (52 %) prévoient dépenser davantage que l'année dernière à cet égard, et près de quatre sur dix (38 %) prévoient dépenser le même montant. Les destinations voyage les plus populaires sont le Canada même (40 %), les États-Unis (30 %) et l'Europe (30 %). Seize pour cent des répondants voyageront dans leur propre province.

Ce goût du voyage fera grimper les dépenses dans certaines catégories. Les personnes qui prévoient des voyages personnels prévoient faire les achats suivants liés à leur voyage :

  • Billets d'avion (69 %).
  • Location d'une chambre d'hôtel ou de motel (62 %).
  • Location de voiture (31 %).
  • Location de terrain de camping ou de terrain pour véhicule récréatif (23 %).
  • Voyage organisé (18 %).
  • Billets de train (13 %) ou d'autobus (12 %).
  • Croisière (12 %).

À propos du sondage
Il s'agit d'un sondage national mené auprès de 1 000 canadiens de 18 ans et plus effectué par téléphone entre le 19 et le 22 janvier 2006 par le Centre de recherche Décima pour le compte de MasterCard Canada. Les résultats sont assujettis à une marge d'erreur de 3,1 %, 19 fois sur 20.

Quelques mots sur MasterCard International
MasterCard International est un chef de file mondial des solutions de paiements qui fournit à ses membres, partout dans le monde, un large éventail de services innovateurs en matière de crédit, de dépôt, de monnaie électronique, de commerce interentreprises et de programmes de paiements. MasterCard International propose un portefeuille complet de marques de paiements parmi les plus acceptées et les plus connues dans le monde, notamment MasterCardMD, MaestroMD et CirrusMD et dessert des établissements financiers, des consommateurs et des entreprises dans plus de 210 pays et territoires. Sa campagne de publicité primée ça n’a pas de prixMC  est maintenant présentée dans 105 pays, en 48 langues, ce qui donne à la marque MasterCard une visibilité et une accessibilité mondiales. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.mastercardinternational.com