MasterCard Canada Section de la presse

Communiqués

retourner à communiqués

Les paiements électroniques sont fortement enracinés dans la vie de la plupart des Canadiens

La majorité des titulaires de carte de crédit affirment que ce mode de paiement facilite leurs choix de consommation

Toronto, le 7 novembre 2005

Pour la grande majorité des Canadiens, les paiements électroniques font maintenant partie intégrante de leur vie quotidienne, selon une recherche publiée aujourd'hui par MasterCard Canada dans le cadre de son Sommet « Leadership en matière de services financiers et de paiement », tenu à Toronto. Le Sommet permettra d'examiner le rôle et l'avenir des paiements électroniques — des transactions effectuées au moyen de réseaux servant à relier acheteurs, vendeurs et établissements financiers, comme des cartes de crédit, des cartes de débit, des cartes à valeur stockée, des cartes prépayées et d'autres modes de paiement.

Le fait de posséder une carte de crédit est répandu, puisque 79 % des adultes canadiens sont titulaires d'une carte, selon une recherche menée par le Groupe de recherche Environics pour MasterCard Canada. Ces titulaires de carte sont très à l'aise avec le produit, qui leur est familier, puisque 80 % d'entre eux ont déclaré qu'ils font grandement confiance à ce mode de paiement.

Les titulaires de carte utilisent également le produit pour faciliter bon nombre de leurs achats quotidiens; en effet, 62 % des titulaires de carte disent qu'ils se sentiraient limités dans leurs décisions de consommation s'ils n'avaient pas accès à leur carte de crédit, et 72 % d'entre eux la considèrent comme un important outil financer. Une importante minorité (16 %) a effectivement quitté un commerce sans effectuer d'achat car le commerçant n'acceptait pas les cartes de crédit.

Selon Kevin Stanton, président de MasterCard Canada, « Ce qui n'était au départ qu'une option de paiement réservée aux occasions spéciales a évolué au cours des décennies pour devenir l'un des principaux outils de paiement qui, selon les Canadiens, doit être entièrement fiable et accepté partout 24 heures par jour, sept jours sur sept. Les réseaux de paiements électroniques permettent maintenant aux commerces canadiens d'effectuer des transactions valant des millions de dollars, et certains secteurs se fondent grandement sur eux pour exploiter leur entreprise — entre autres en ce qui concerne les commerçants en ligne, les agences de voyages, le commerce interentreprises. À l'époque, la voie ferrée représentait les liens critiques servant à relier acheteurs et vendeurs; à l'heure actuelle, ce sont les systèmes de paiements électroniques qui établissent ces liens essentiels. »

La grande majorité des Canadiens (84 %) croient que les cartes de crédit facilitent certaines transactions, comme planifier des vacances, qui deviennent beaucoup plus faciles à réaliser que par le passé. Ils reconnaissent également la valeur des paiements électroniques, puisque 67 % d'entre eux sont d'accord pour dire que la croissance des paiements électroniques a bien servi l'économie canadienne.

Les titulaires de carte se sont aussi de plus en plus améliorés en ce qui concerne l'utilisation de leurs cartes de crédit. Plus du quart (28 %) d'entre eux ont essayé de mettre le plus grand nombre possible d'achats sur leur carte en vue de mieux surveiller et de mieux gérer leurs finances, et 24 % d'entre eux ont effectué des achats avec leur carte de façon délibérée au cas où ils auraient besoin de retourner l'article acheté.

« Comme les paiements électroniques sont intégrés au commerce quotidien, le rôle de l'industrie est davantage axé sur la gestion, la facilitation et l'anticipation de besoins, affirme M. Stanton. Les préférences et les comportements des consommateurs et des commerçants sont des facteurs importants. Nous devons prêter une attention particulière au marché pour comprendre leurs besoins et la façon dont ils veulent utiliser nos produits et services pour faciliter leur vie et soutenir leur entreprise. »

La recherche menée par le Groupe de recherche Environics a également révélé un écart important entre les titulaires de carte et les personnes qui n'en possèdent pas. Parmi les 21 % de Canadiens non titulaires d'une carte de crédit, certains croient que quelques transactions sont plus compliquées à réaliser sans ce mode de paiement. De ces non titulaires, quatre sur dix (40 %) ont dit qu'ils auraient l'impression d'avoir davantage de choix en tant que consommateurs s'ils possédaient une carte et plus du tiers (36 %) trouveraient plus facile d'effectuer des transactions régulières s'ils avaient accès à une carte de crédit.

« Une carte de crédit peut ne pas être appropriée pour certaines personnes non titulaires d'une telle carte, mais une autre option de paiement, comme une carte prépayée ou une carte de débit, leur permettrait de bénéficier des avantages et du côté pratique du système de paiements électroniques », mentionne M. Stanton.

Le Sommet « Leadership en matière de services financiers et de paiement », présenté par MasterCard Canada et SourceMedia Conferences and Exhibitions, est la première conférence de ce genre au Canada qui permet d'examiner des enjeux stratégiques liés à l'industrie des paiements du Canada. Selon M. Stanton, « le secteur des paiements entre dans une période d'expansion et d'évolution rapides. Le Sommet donne l'occasion d'examiner les répercussions de cette évolution, surtout dans un marché où les paiements électroniques sont essentiels et fortement enracinés. Dans les mois et années à venir, le Canada assistera à l’intégration de dispositifs de paiement électronique ainsi que des caractéristiques telles que le paiement sans contact, les cartes à puce à fonctions multiples, les cartes prépayées et plusieurs autres. »

Quelques mots sur MasterCard International

MasterCard International est un chef de file mondial des solutions de paiements qui fournit à ses membres, partout dans le monde, un large éventail de services innovateurs en matière de crédit, de dépôt, de monnaie électronique, de commerce interentreprises et de programmes de paiements. MasterCard propose le portefeuille le plus complet de marques de paiements parmi les plus acceptées et les plus connues dans le monde, notamment MasterCardMD, MaestroMD et CirrusMD et dessert des établissements financiers, des consommateurs et des entreprises dans plus de 210 pays et territoires. Sa campagne de publicité primée ça n’a pas de prixMD est maintenant présentée dans 105 pays, en 48 langues, ce qui donne à la marque MasterCard une visibilité et une accessibilité mondiales. Pour plus de renseignements, veuillez visiter le site www.mastercardinternational.com

Énoncés prévisionnels

Les déclarations contenues dans le présent communiqué qui ne concernent pas des données historiques sont des énoncés prévisionnels au sens où l'entend l'article 27A de la loi sur les valeurs mobilières de 1933 (Securities Act) et l'article 21E de la loi sur les échanges de valeurs mobilières de 1934 (Securities Exchange Act). Les énoncés prévisionnels comprennent, entre autres, les énoncés concernant les avantages des propositions, ainsi que sur les transactions connexes, et les autres énoncés qui incluent des termes comme « s'attendre », « prévoir », « avoir l'intention de », « planifier », « croire », « rechercher », « estimer », « vouloir », « devoir », « envisager », ou tout autre terme ayant le même sens. Ces énoncés se fondent sur les attentes et opinions actuelles de la direction de MasterCard Incorporated et sont formulés, de par leur nature, sous réserve d'incertitudes et d'imprévus importants sur les plans commercial, économique et concurrentiel dont un grand nombre sont difficiles à prévoir et sont habituellement indépendants de la volonté de MasterCard Incorporated.

Ces énoncés prévisionnels sont aussi formulés sous réserve d'hypothèses concernant les décisions et stratégies commerciales futures qui pourraient faire l'objet de changements. Les résultats réellement obtenus peuvent donc être très différents des résultats prévus par les présents énoncés prévisionnels.

Les facteurs suivants pourraient, entre autres, faire en sorte que les résultats réellement obtenus s'éloignent grandement des résultats prévus ou des autres attentes exprimées dans les énoncés prévisionnels : des changements mondiaux, politiques et économiques; de nouvelles lois ou de nouveaux règlements; l'impossibilité d'obtenir l'approbation des propositions par un partenaire; et l'évolution des conditions du marché. Les autres facteurs qui pourraient aussi faire en sorte que les résultats réellement obtenus s'éloignent grandement des attentes mentionnées dans les énoncés prévisionnels font l'objet d'un examen dans le rapport annuel de 2004 de MasterCard Incorporated présentés à la SEC le 2 mars 2005 à l'aide du formulaire 10-K et accessible sur le site Internet de la SEC (http://www.sec.gov). MasterCard Incorporated décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement toute information faisant l'objet d'un énoncé prévisionnel.