« Mon inspiration, c’est la femme. Je veux montrer sa nature, ce qu’elle est, ce qu’elle peut devenir. Je veux faire ressortir sa beauté. »

Pour Marie Dooley, designer de modèles uniques et auteure de trois collections par année depuis plus de 20 ans, l’inspiration est essentielle, autant dans son métier que dans sa réussite.

Toute jeune femme, Marie est attirée par la mode. Les matériaux, les textures, leur agencement, tout l’intrigue. Elle travaille donc dans le domaine de la mode pendant quelques années à Québec, sa ville natale, avant de finalement lancer sa première collection en 1986. En 1993, Marie ouvre sa première boutique, Couloir, qui devient ensuite Marie Dooley signature en 1997. Et en 2001, elle ouvre Marie Dooley Le Salon.

Marie admet que la gestion de sa propre entreprise peut représenter tout un défi. Bien qu’elle dispose d’un excellent soutien de sa famille et de ses amis, Marie voit quand même à tout elle-même. Son entreprise, les collections, les matériaux qu’elle utilise et son style, doivent se renouveler constamment et s’adapter pour respecter les tendances. Sa première collection était majoritairement consacrée à la femme d’affaires. Maintenant, ses collections font place à tous les genres, des jeans aux toilettes soignées. De plus, elle est d’avis qu’il est important de réinvestir dans son entreprise et a toujours compté sur l’accès au crédit pour naviguer dans les temps difficiles, surtout au moment de son expansion.

Contrairement à certains, Marie adore la gestion financière. Mais elle ne s’attaquera à la comptabilité qu’à la maison, pour être certaine que son atelier demeure un lieu hautement créatif. Car la créativité, comme l’inspiration, est vitale dans le domaine de Marie. Elle insiste : pour atteindre le succès, il faut avoir de la vision et être persévérant. Maire refuse que sa créativité soit corrompue ou rabaissée par qui que ce soit.

Maire maintient que « Vous ne pouvez pas forcer le succès. Il vient à son heure. Et savoir ce que vous voulez réellement est vraiment personnel. Vous devez connaître vos forces et vos faiblesses. Ne laissez jamais quelqu’un démolir votre vision. » Un conseil personnel qui l’a bien servie. Dans les années qui viennent, Marie songe à ouvrir une autre boutique et à dessiner une gamme d’uniformes pour une entreprise locale.

Marie Dooley

Marie Dooley Studio
Quebec City, QU